10.11.22

#136

Yoann Lopez - Snowball

Générer des revenus supplémentaires grâce au side business

10.11.22

3.3/5 - (9 votes)

Et si vous lanciez un projet à côté de votre activité principale, afin de générer des revenus supplémentaires ? Achat-revente, média, location, affiliation… Les possibilités sont nombreuses, et les barrières à l’entrée sont infimes.

Alors, comment lancer son side business en 2022 ?

Yoann Lopez est de retour pour un troisième passage dans La Martingale. Avec sa newsletter Snowball, son livre L’Effet Snowball, un immeuble de rapport et une activité de location de véhicules, Yoann est un expert des side business !

Au micro de Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, Yoann nous partage son expérience et ses conseils pour lancer un side business dans les meilleures conditions.

## Qu’est-ce qu’un side business ?

Un side business, c’est une activité secondaire (en plus d’un emploi, d’une entreprise ou des études) qui permet de générer un complément de revenu.

On pense par exemple à une activité de prestation de services (coaching, conseils, pédagogie, etc.), de location ou d’achat-revente, effectuée à côté d’un emploi.

💡 On distingue généralement : 

  • le side project (projet sans objectif de revenus) ;
  • et le side business (projet avec objectif de revenus complémentaires).

Yoann a par exemple lancé une newsletter (Snowball) en parallèle de son travail dans une startup en 2020. Il a ensuite monétisé une partie de son audience et créé une entreprise autour de sa newsletter. Il est donc passé en deux ans par plusieurs étapes : 

  1. Le side project (newsletter gratuite)
  2. Le side business (newsletter payante)
  3. L’entrepreneuriat (la société Snowball)

## Quels sont les différents types de side business ?

Dans une édition de Snowball consacrée aux side business, Yoann met en évidence 4 catégories

  1. Acheter un business qui existe déjà. Vous achetez une entreprise, un bien immobilier, ou un média qui génère déjà des revenus. Vous pouvez ensuite développer ce business.
  2. Lancer un produit sur une place de marché. Il existe des sites qui mettent en relation des prestataires avec des acheteurs. Exemple : Udemy pour la formation. L’avantage, c’est que la demande existe déjà. L’inconvénient, c’est que vous ne disposez pas de votre propre audience et vous partagez une partie de vos ventes avec la plateforme.
  3. Lancer un produit unique sur un petit segment de marché. L’objectif est de trouver un produit ou service de niche, qui peut être vendu à plusieurs personnes. Le fait de choisir une niche vous permet de pénétrer plus rapidement un marché, et d’éviter les gros concurrents (voire de payer moins cher vos publicités).
  4. Faire de l’arbitrage (achat/revente). Le principe est simple : vous achetez de la marchandise à un certain prix, et vous la revendez plus cher. Un business profitable, mais plus complexe à passer à l’échelle.

## Comment lancer un side business ?

Comme en matière d’investissement, le plus important c’est d’oser commencer.

Yoann nous donne plusieurs conseils :

  • Commencer petit, sans vous imposer des résultats trop importants.
  • Interroger le marché (sondages sur les réseaux sociaux, interviews, veille) afin de mesurer la demande et les opportunités de business avant de se lancer.
  • Limiter les formalités administratives, grâce notamment à la micro-entreprise.
  • Se focaliser sur l’essentiel : le chiffre d’affaires. Ne perdez pas de temps au début sur le logo, le site web, les détails… Créez et distribuez votre produit et apprenez petit à petit au contact de votre marché.
  • Utiliser des outils no code. Notion pour la productivité, Glide pour créer une application, Substack pour les newsletters, Stripe pour les paiements… Il existe de nombreux outils no code adaptés aux side business.

💡 Astuces : Vous pouvez choisir un side business autour d’une de vos passions et/ou répliquer un business qui fonctionne déjà, en y ajoutant votre singularité.

## Comment scaler son side business ?

Pour développer un side business, votre temps est limité. L’objectif ultime est d’arriver à générer des revenus sans lien direct avec le temps que vous y consacrez. Exemple : au lieu de vendre 1 heure de conseil, créez une formation sur une plateforme en ligne.

Le conseil de Yoann pour scaler un side business se résume en deux mots : le contenu. Les articles, posts de réseaux sociaux, newsletters, podcasts ou vidéos YouTube peuvent être vus par des milliers de personnes (sans effort supplémentaire, une fois créés et publiés !). C’est le meilleur levier pour faire passer un business à l’échelle.

Avantages :

Bonne nouvelle ! Yoann vous offre 25% de réduction sur sa newsletter payante en passant par ce lien. Dépêchez-vous ! L’offre est valable 3 semaines après la date de diffusion de l’épisode (10 novembre 2022).

Vous pouvez suivre Yoann sur LinkedIn et via sa newsletter personnelle Behind the Curtain.

Ils citent les références suivantes : 

Ainsi que d’anciens épisodes de La Martingale :

On vous souhaite une très bonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcasts, ici si vous préférez Google Podcast ou encore ici si vous préférez Spotify.

Et pour recevoir toutes les actus et des recommandations exclusives, abonnez-vous à la newsletter, c’est par ici.

La Martingale est un podcast produit par CosaVostra, du label Orso Media.

Un grand merci à EToro de soutenir la douzième saison de La Martingale.

Inscrivez-vous dès maintenant sur eToro.com pour investir sur les actions du monde entier. Inspirez-vous des meilleurs traders certifiés en copiant leurs portefeuilles. Vous pouvez même suivre le portefeuille de Matthieu.

Contactez EToro de la part du podcast pour en savoir plus.

  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
  • DATA LAB
  • FINANCEMENT
  • CONSEIL
  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
  • DATA LAB
  • FINANCEMENT
  • CONSEIL
  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
La Martingale est produit par CosaVostra

Cabinet de conseil et agence digitale qui aide ses clients à innover, à penser différemment et à générer de la croissance grâce au digital.