27.01.22

#97

Pierre Morizot - Waltio

Les cryptos, un paradis fiscal ?

27.01.22

5/5 - (1 vote)

Le sujet : 300 millions. C’est le nombre de personnes dans le monde qui, en 2022, détiennent des crypto-monnaies. Ce chiffre ne cesse d’augmenter année après année. Elles sont attirées par le potentiel, la philosophie, la décentralisation, l’envie de se passer des grandes institutions, l’ambition d’en faire une monnaie “comme les autres”… oui, mais en attendant, en plus d’investir dans des cryptomonnaies, il est question aujourd’hui de recevoir son salaire en crypto et de déclarer ses impôts en conséquence. Mais comment envisager de réconcilier la fiscalité avec la décentralisation impliquée par la blockchain ?

L’invité du jour : Personnellement passionné par l’univers des crypto, en 2019, Pierre Morizot cofonde Waltio, un assistant pour la fiscalité de vos cryptomonnaies. L’objectif ? Aider tous les détenteurs et les détentrices à calculer leurs plus-values et à les déclarer aux impôts. Concrètement, vous connectez vos différents comptes sur la plateforme qui effectue pour vous les différents calculs que vous n’avez plus qu’à recopier sur votre déclaration d’impôts.

Au micro de Matthieu Stefani, cofondateur de CosaVostra, Pierre Morizot explique tout ce qu’il faut savoir pour bien déclarer ses cryptomonnaies :

# A savoir qu’en France, vous avez l’obligation de déclarer tous vos comptes étrangers et toutes vos plus-values.

# Pour les particuliers, les transactions on-chain entre différentes crypto-monnaies ne sont pas génératrices d’impôts. Cela ne vaut pas pour les entreprises.

# Par contre, dès que vous transformez vos cryptos en euros, dollars ou achat d’un bien, vous devez payer des impôts.

# Calculez vos plus-values régulièrement pour ne pas avoir de mauvaises surprises. 

# Les profils qui aujourd’hui gagnent le plus d’argent grâce aux cryptomonnaies sont ceux qui :

  • ne vendent pas leurs cryptos dans la précipitation.
  • les investissent.
  • les prêtent en échange d’un revenu.

# En tant qu’entreprise, il peut être intéressant de placer une partie (minime) de sa trésorerie en crypto-monnaies.

Et pour profiter d’une remise de 10% sur Waltio, essayez le code DOIT !

Bonne écoute ! C’est par ici si vous préférez Apple Podcasts, ici si vous préférez Google Podcast ou encore ici si vous préférez Spotify.

Et pour recevoir toutes les actus et des recommandations exclusives, abonnez-vous à la newsletter, c’est par ici.

La Martingale est un podcast du label Orso Media.
Merci à Bricks d’avoir rendu possible cette neuvième saison de La Martingale. N’hésitez pas à prendre quelques minutes pour vous rendre sur le site bricks.co et entrez le code MARTINGALE lors de votre inscription. Pour tout investissement réalisé dans les 3 mois, Bricks vous reversera 1%. Cette inscription ne vous engage à rien et vous permet d’accéder à toutes les offres en cours et à venir.

Tout savoir sur la fiscalité des cryptos

C’est quoi Waltio ?

Waltio est un assistant pour la fiscalité de vos cryptomonnaies. L’objectif ? Aider tous·tes les détenteurs et détentrices de cryptomonnaies à calculer leurs plus-values et à les déclarer aux impôts.

Quand paie-t-on des impôts sur nos crypto-monnaies ?

Vous ne payez d’impôts sur vos cryptos que lorsque vous transformez vos cryptos en euros, dollars ou achat d’un bien. Si vous ne réalisez que des transactions on-chain entre différentes crypto-monnaies, elles ne sont pas génératrices d’impôts.

  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
  • DATA LAB
  • FINANCEMENT
  • CONSEIL
  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
  • DATA LAB
  • FINANCEMENT
  • CONSEIL
  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
La Martingale est produit par CosaVostra

Cabinet de conseil et agence digitale qui aide ses clients à innover, à penser différemment et à générer de la croissance grâce au digital.